You are currently viewing L’Avent en Allemagne : Traditions et recettes

L’Avent en Allemagne : Traditions et recettes

Les journées sont courtes et froides, et pourtant, j’adore le mois de décembre. Car pour moi, l’Avent en Allemagne est l’une des plus belles périodes de l’année ! L’ambiance magique sur les marchés de Noël, la fameuse Saint-Nicolas et les délicieux biscuits de Noël allemands réchauffent le cœur, tout simplement.

 

Les marchés de Noël au cœur de l’Avent en Allemagne

marché de noelLes marchés de Noël sont une vieille tradition allemande qui remonte au XIVe siècle. C’est dans la région de Saxe qu’a lieu le premier marché de Noël officiellement documenté, en 1434. Le premier marché de Strasbourg, aujourd’hui la « capitale de Noël », date de 1570.

Perpétué par l’église réformatrice, le marché de Noël s’appelle d’ailleurs Christkindlmarkt en Allemagne. Christ + Kind (enfant) + Markt (marché) : Marché de l’enfant Jésus.

Même si les marchés de Noël existent aujourd’hui partout en France, je trouve que l’ambiance n’y est pas tout à fait la même. Certes, il y a aussi les mille lumières des lanternes et bougies, l’odeur de vin chaud, de gaufres et de repas savoureux. Mais il manque, à mon goût, quelques éléments traditionnels des marchés de Noël allemands.

 

Marchés de Noël en Allemagne : Des plats typiques…

Les saucisses de Nuremberg par exemple ! Bien sûr, il y a d’excellents plats à emporter sur les marchés de Noël français. Mais en Allemagne, un marché de Noël ne serait pas un marché de Noël sans les petites saucisses grillées de Nuremberg… Servies dans un pain baguette avec de la choucroute 😀

Les bretzels que l’on trouve souvent en France pour faire allusion à l’origine allemande du marché de Noël n’ont par contre pas vraiment leur place sur un véritable marché de Noël allemand. C’est le moment pour goûter des biscuits de Noël (j’y reviendrai 😉 ) et les fameux Lebkuchen de Nuremberg, bien sûr ! Ces pains d’épices, aujourd’hui protégés par une IGP, y sont produits depuis le XIIe siècle !

 

… et des produits artisanaux de tradition

Mais, gourmandises à part, ce qui rend les marchés de Noël allemands particuliers, ce sont les produits artisanaux typiques que l’on cherchera en vain du côté français. La Saxe surtout, région à l’Est de l’Allemagne, est à l’origine d’une grande partie d’entre eux.

Les Pflaumentoffel ou Zwetschgenmännchen pour une part : Des petits bonhommes bricolés à partir de… prunes séchées ! Les figurines originelles représentent habituellement des ramoneurs. (Voici un lien pour t’en faire une idée.) L’origine de cette tradition est hélas peu drôle. Elle remonte aux temps où des garçons orphelins gagnaient leur vie en nettoyant les cheminées trop étroites pour les adultes. Et en fabriquant et vendant donc des Pflaumentoffel sur les marchés de Noël saxons…

Autre particularité de la région : Les Räuchermännchen ! Ces petits bonhommes (Männchen) sont constitués de deux parties en bois : un socle solide, et un corps creux. Le but ? Pouvoir brûler des petits cônes d’encens (räuchern) et regarder la fumée sortir… par la bouche du bonhomme ! Les Räuchermännchen représentent souvent des métiers traditionnels. Des forestiers, des miniers, des chasseurs – tous, évidemment, avec une pipe à la bouche pour rendre l’illusion parfaite ! Et voici à quoi ça ressemble 🙂

Adaptation du Räuchermännchen, le Räucherhäuschen – petite maisonnette creuse d’où la fumée d’encens part par la cheminée – est aussi très populaire sur les marchés de Noël allemands.

Les pyramides de Noël

großpyramide erfurtEt encore une magnifique tradition artisanale originaire de la région de Dresde : les pyramides de Noël. Créations filigranes en bois richement sculptées, les Weihnachtspyramiden se constituent de plusieurs étages dont chacun porte des santons de Noël : des anges, les rois mages, la famille sainte… Et des bougies ! Avec leur chaleur, celles-ci agitent une roue ailée qui couronne la pyramide et font ainsi pivoter tous les étages, un peu comme un moulin à vent.

weihnachtspyramide
Photo : F. Pistorius

Des petites pyramides de Noël décorent et illuminent surtout les salons pendant l’Avent en Allemagne. Mais, sous forme de Großpyramiden (grandes pyramides), elles ornent aussi les marchés de Noël des grandes villes, comme à Dresde, Berlin ou Erfurt (photo en haut à droite).

Mon grand-père, originaire de Dresde et âme bricoleur, fabriquait lui-même des pyramides merveilleuses dans son temps libre. Ses pyramides – en voici un exemple (photo à gauche) – sont d’ailleurs inspirées des cathédrales gothiques qu’il avait visité partout en Allemagne – et en France ! 😀

 

L’Avent en Allemagne pour les enfants : La Saint-Nicolas

La plus belle journée pour chaque enfant allemand – juste après son anniversaire, Noël et Pâques – c’est la Saint-Nicolas ! Le 5 décembre au soir, les enfants placent une botte devant la porte de leur maison et chantent le Nikolauslied, la chanson de la Saint-Nicolas. Le lendemain, ils retrouvent leurs chaussures remplies de plein de bonnes petites choses que le Saint Nicolas y aura déposées dans la nuit.

Traditionnellement, ce sont des noix et des fruits que l’on trouve dans les bottes, gourmandises à l’époque où la plupart des gens étaient pauvres. Mais aujourd’hui, c’est surtout le Nikolausmännchen, bonhomme en chocolat, qui intéresse les petits. Quelle était ma surprise quand j’ai appris que cette coutume que j’ai tant adoré enfant n’existe pas dans une grande partie de la France !

Autre tradition liée au 6 décembre en Allemagne : La visite du Saint Nicolas dans les écoles maternelles et primaires ! Richement déguisé, le Saint Nicolas appelle chaque enfant et lui lit ses bonnes et mauvaises actions de l’an passé dans un grand livre doré. Si la balance est bonne, l’enfant aura droit à des petits cadeaux. Mais gare aux petits vilains ! C’est le compagnon du Saint Nicolas, le Knecht Rupprecht, qui s’en occupera ! Évidemment, de nos jours, les enfants n’ont rien à craindre et même les moins sages auront leur petit cadeau. Mais la simple présence du Père Fouettard impressionne même les plus malins 😉

Pas d’Avent sans Plätzchen ! Les grands classiques de la pâtisserie de Noël en Allemagne (et leurs recettes)

Aaaah, tu n’attendais que ça, n’est-ce pas ? Parlons sucre et chocolat, vanille et clous de girofle, bref : biscuits de Noël ! Chaque année, au début de l’Avent, les Allemands s’agissent devant leurs fours pour mitonner leurs Plätzchen – littéralement « petits gâteaux plats ». (Le terme désigne uniquement les biscuits de Noël. Tous les autres gâteaux secs s’appellent Kekse.)

En Allemagne, il y a des dizaines de recettes de Plätzchen. On peut bien sûr en acheter en boulangerie, mais le mieux, c’est quand même d’en faire soi-même à la maison. Chaque famille a ses petits gâteaux préférés… Et pendant tout l’Avent, on ne rate aucune occasion pour garnir  un Plätzchenteller – une assiette de biscuits – avec les plus belles créations de la maison pour en goûter en famille ou entre amis !

Un des plus grands plaisirs de mon enfance, c’était d’aider ma mère à préparer nos biscuits de Noël préférés à nous. Enfin, « aider »… Avec mes frères et sœurs, on attendait que maman ait étalé la pâte pour découper quelques biscuits, mais surtout on goutait la pâte jusqu’à en avoir mal au ventre ! Aujourd’hui, je fais moi-même mes Plätzchen préférés – toujours en grande quantité pour partager le plaisir avec mes amis en France !

Et pour que tu puisses faire de même, voici quelques grands classiques – avec des propositions de recette, bien sûr 😉

 

1) Vanillekipferl

avent en allemagne vanillekipferlElles sont d’origine autrichienne mais parmi les grands préférés des Allemands : les Vanillekipferl, demi-lunes à la vanille. Chez moi, on ne les saupoudre pas seulement de sucre vanillé – on les roule carrément dans le sucre ! Quand elles sont encore chaudes, le sucre s’accroche bien de tous les côtés… mais attention, elles se cassent aussi très facilement à ce moment. Enfin, c’est pas bien grave : on n’a qu’à manger les bouts cassés tout de suite 😉

Et voici une recette pour ces fameuses Kipferl à la vanille 🙂

 

2) Kokosmakronen

Pour des Vanillekipferl extra délicieuses, on n’utilise que les jaunes d’œufs. C’est pratique ! Car un autre grand classique des Plätzchen allemands ne vit que des blancs d’œufs ! Je parle des Kokosmakronen, des macarons à la noix de coco. Pour fabriquer ces petites merveilles légères et croustillantes, on bat le blanc en neige avec du sucre, des noix de coco râpés et du citron, puis on cuit. Facile et trop bon.

Besoin d’une belle recette ? C’est par ici 🙂

 

3) Spitzbuben

spitzbubenÇa, ce sont mes Plätzchen préférés à moi. Derrière leur drôle de nom, Spitzbuben (« galopins » en français), se cachent des simples mais oh si délicieux sablés à la confiture. J’ai toujours adoré découper ces petits gâteaux avec des moules en forme de cœur ou d’étoile, de sapin, d’animaux ou encore d’instruments de musique. Et surtout faire les petits trous à l’aide du chalumeau dans lequel on achète la gousse de vanille ! Comme ils permettent de voir la confiture à travers, ma mère rebaptisa d’ailleurs ces gâteaux pour nous, enfants : Fensterguckerl – « les petits qui regardent par la fenêtre ».

Voici une proposition de recette pour les Spitzbuben – à ajouter que toutes les confitures se prêtent pour ces petits biscuits (et qu’il faut, chez moi, les saupoudrer de sucre glace) 😉

 

4) Ausstechplätzchen

avent en allemagne plätzchenComme les Spitzbuben, mais sans la confiture, les Ausstechplätzchen désignent tout simplement toutes sortes de biscuits découpés dans une pâte sablée (ausstechen signifie ici « découper »). Ces Plätzchen se prêtent surtout pour la confection de gâteaux de Noël avec des enfants : Ils découpent comme et tant qu’ils veulent et peuvent ensuite décorer leurs gâteaux avec un glaçage coloré, du chocolat fondu, des perles sucrées… Le bonheur !

Pas de recette pour ces Plätzchen, tout ce qu’il faut, ce sont une pâte sablée et plein d’imagination 😀

 

5) Spritzgebäck

Ces gâteaux de Noël ne doivent pas manquer sur l’assiette de Plätzchen ! Le Spritzgebäck, ce sont des gâteaux formés avec une poche en douille. Ou, plus facilement, à l’aide d’une machine à hacher la viande… La pâte doit donc être bien molle pour fabriquer ces biscuits.

Voici une recette pour fabriquer de délicieux « Spritz« . Petit conseil : Pour encore plus de plaisir, fondre du chocolat au bain-marie et y tremper les bouts des bisquits 😉

 

6) Zimtsterne

zimtsterneLe nom le révèle : Les Zimtsterne – étoiles à la cannelle – sont des petits délices épicés. Consistant de quatre ingrédients seulement, elles nécessitent un procédé un peu particulier pour pouvoir les découper… Mais ça vaut la peine ! Car la cannelle et les étoiles, c’est bien Noël, n’est-ce pas ?

Et voilà une belle proposition de recette pour les Zimtsterne.

 

7) Gewürzspekulatius

Comme les Zimtsterne, ces biscuits ont le goût de Noël : les Gewürzspekulatius, des spéculoos aux épices. On en trouve bien sûr facilement au supermarché, mais rien à voir avec le goût des bons spéculoos faits maison ! Surtout, on peut choisir d’y ajouter plus ou moins d’épices ou supprimer ceux que l’on aime moins. (Moi, je mouds moi-même des clous de girofle et des grains de cardamome pour créer un goût d’épices encore plus frais et intense. Par contre, on ne trouvera jamais de la coriandre ou de l’anis dans mes spéculoos à moi 😉 )

Et d’ailleurs, à la maison, on peut laisser jouer sa créativité : avec toutes sortes de moules à découper, les Gewürzspekulatius deviennent tellement plus beaux et appétissants que les petites briques du supermarché… Voici donc une recette pour la pâte de spéculoos – à adapter librement 😉

 

8) Nussplätzchen

Un autre grand classique très populaire en Allemagne : les Nussplätzchen – des gâteaux de Noël moelleux couronnés d’une demi-noix ou d’une noisette craquante. (Walnuss = noix ; Haselnuss = noisette) 😉

Je n’ai malheureusement pas trouvé de recette française pour cette variété de Plätzchen ! Mais si tu comprends l’allemand, voici une recette allemande pour les Walnussplätzchen. (Sinon, pas de panique : il suffira de préparer des biscuits avec une pâte sâblée et de les décorer avec des noix ou des noisettes !)

 

9) Rumkugeln

rumkugelnAttention, ces Plätzchen doivent rester hors portée des enfants et des conducteurs : les Rumkugelnboules au rhum. Plätzchen préférés de mon père, ces délices chocolatés sont imbibés de rhum et roulés dans de la noix de coco râpée… Un petit plaisir à goûter avec modération 😉

Et voici une recette pour des Rumkugeln faites maison 🙂

 

10) Lebkuchen

Ce ne sont pas vraiment des Plätzchen, mais tant pis : Impossible de te parler de gâteaux de Noël sans mentionner les Lebkuchen ! Même si c’est plus facile d’en acheter au marché de Noël, de plus en plus de gens font leurs propres pains d’épices à la maison. Les variations de recettes ne manquent pas ! Et selon le goût, on peut déposer la pâte sur la plaque directement – ou alors sur des petites feuilles en pâte d’hostie que l’on trouve dans chaque supermarché allemand au début de l’Avent.

Pour trouver de l’inspiration pour tes propres Lebkuchen maison, voici une belle recette 🙂

 

L’Avent en Allemagne, la fête avant la fête !

avent en allemagne christstollenLa liste des recettes de Plätzchen allemands ne s’arrête pas là… Mais j’espère t’avoir donné  quelques belles idées ! Et je ne pourrais évidemment pas terminer sans évoquer une autre pâtisserie de Noël allemande très prisée, le fameux Dresdner Christstollen.

Cette brioche épaisse aux fruits secs et aux épices, originaire de Dresde, jouit aujourd’hui d’une renommée internationale ! Sa forme curieuse représente l’enfant Jésus enveloppé dans ses draps. Comme mon père est né à Dresde, cet énorme gâteau ne manquait jamais dans notre collection de gourmandises de l’Avent.

Car il est important de rappeler encore une fois que même si on parle de gâteaux de Noël, les Plätzchen se mangent surtout pendant les semaines avant les fêtes. (Car après les copieux repas de Noël, on ne songe plus qu’au régime…) Habituellement, on fabrique ses premiers Plätzchen dès la fin novembre. Ensuite, on les savoure ensemble, à la tombée de la nuit, autour d’un thé de Noël et de quelques bougies…

 

Magdalena

 

Cet article t’a plu ? Quels sont tes traditions et biscuits de Noël préférés ? N’hésite pas à me laisser un petit commencaire ci-dessous 🙂

La lecture t’a donné faim ? Alors ce petit voyage culinaire à la découverte des spécialités allemandes est fait pour toi !

Tu ne veux plus perdre une miette des petites histoires, infos, conseils gourmands & compagnie sur l’Allemagne ? Alors inscris-toi à ma newsletter (gratuit & sans pub), dans la colonne à droite 😉

Cet article a 3 commentaires

  1. cécile

    ça me donne envie d’en faire mais je ne serai jamais à ta hauteur!! je vais essayer quand même les rochers à la noix de coco.

Laisser un commentaire